Les atouts de l'apprentissage

Publié le 22/09/2017

Le développement de l’apprentissage est un enjeu collectif : Jeunes, familles, entreprises et territoires, tous sont gagnants.

Les atouts de l'apprentissageIl faut continuer de valoriser l’apprentissage. Si depuis quelques années les mentalités et les pratiques évoluent positivement, néanmoins, certains lieux communs sur l’apprentissage persistent et il est encore trop souvent considéré par les jeunes et les familles comme une voie par défaut. Le décalage existe également du côté des chefs d’entreprise : ils reconnaissent l’apprentissage comme une voie d’excellence et pour autant l’embauche d’apprentis peut encore se développer. Seulement un peu plus de 5 % des jeunes de 15 à 24 ans et 3,5 % des entreprises y ont recours en France, contre 16 % et 20 % en Allemagne. Et pourtant 70 % des apprentis trouvent un emploi durable à l’issue de leur formation.

La communication sur l’apprentissage doit encore se renforcer. Dans cet objectif, la Région Normandie a lancé une vaste campagne de promotion : la quinzaine de l’apprentissage. 229 entreprises ont été mobilisées et 24 000 visiteurs ont été recensés sur les divers événements organisés par l’ensemble des acteurs au printemps dernier. La prochaine quinzaine se déroulera du 21 mars au 8 avril. Cependant en amont de celle-ci, une nouvelle campagne de communication sera lancée sur le thème « il est encore temps ».


Une culture commune

À cette période de rentrée, ce message s’adresse aux jeunes, aux familles, aux acteurs de l’orientation, et aux entreprises. Il est encore temps de conclure un contrat d’apprentissage. La capacité d’accueil des CFA en Normandie est de 32 000 apprentis et pourtant ils ne sont que 22 000 inscrits.
La Région a, pour garantir son objectif d’augmenter de 50 % le nombre d’apprentis d’ici 2020, « entamer un travail de fond au quotidien » déclare David Margueritte, vice-président en charge de la formation et de l’apprentissage. Il veut co-construire avec l’ensemble des partenaires « une culture commune de l’apprentissage comme voie d’excellence ».

Le budget annuel de la Région consacré à la formation et à l’apprentissage atteint cette année les 136 M€ soit 16 M€ supplémentaires pour favoriser le développement de l’apprentissage. Ce budget accompagne également des mesures d’aides aux entreprises pour le recrutement d’apprentis de plus de 18 ans. En parallèle, un portail Internet « atout Normandie », qui permet aux jeunes d’accéder à de nombreuses aides, a été mis en ligne et une garantie sociale constituée pour venir en aide très rapidement aux apprentis en grande difficulté.

En complément, consciente que l’éducation des jeunes est déterminante pour écrire le futur de nos territoires, la Région déploie des actions éducatives et citoyennes pour que les jeunes soient acteurs de leur vie et que, demain, ils assument leurs responsabilités de citoyen.

Afin de saisir les opportunités de la transformation numérique, David Margueritte encourage également vivement les CFA à élaborer une stratégie de développement d’outils digitaux dans le contenu des formations et à anticiper les besoins en compétences liés à l’impact de ces mutations sur les métiers.

Un des temps très forts de cette mobilisation générale sera les finales nationales des Olympiades des Métiers, du 28 novembre au 1er décembre 2018 à Caen, où la Normandie défendra son titre de région française la plus médaillée.

Les CCI sont un des partenaires incontournables de la Région dans la mise en œuvre de cette stratégie.

 

Source : Magazine Normandinamik #22 | Septembre-Octobre 2017

Voir toutes les actualités