Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er réseau business

Grande consultation des entrepreneurs - novembre 2021

La confiance des chefs d'entreprise est restée au même niveau entre octobre et novembre selon la dernière grande consultation des entrepreneurs réalisée par OpinionWay.
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 29 novembre 2021

Consultation entrepreneurs

Dans un contexte sanitaire tendu, la dernière grande consultation des entrepreneurs révèle que la confiance des chefs d'entreprise reste stable depuis octobre, passant de 102 points à 103 points. Cet indice était au plus bas lors du confinement d'avril (73 points) avant de remonter durant l'été et de se stabiliser en cette fin d'année.

 

Il faut toutefois nuancer ce chiffre qui varie en fonction de la taille de l'entreprise. Dans les sociétés de moins de 9 salariés, celui-ci passe à 100 points tandis qu'il atteint des records dans les grandes entreprises (110 points), plus haut seuil depuis les événements de 2019.

Les toutes dernières mesures sanitaires, rappel du vaccin pour tous par exemple, impactent sur l'optimisme présent lors du mois d'octobre. La confiance des dirigeants d'entreprises dans les perspectives de l'année suivante est en légère baisse, passant de 79% à 76%.

 

L'économie toujours porteuse d'espoir

Néanmoins, le ratio de confiance dans l'économie française reste stable (43%) et dans l'économie mondiale également (39%). Cet espoir est à mettre en parallèle avec les annonces de l'OCDE sur la croissance française 2021, annoncée à la hausse avec une croissance du PIB de 0,5 points montant à 6,8%. De son côté, l'INSEE indique que le taux de chômage en France n'a jamais été aussi bas depuis 13 ans, atteignant 7,6% d'ici la fin de l'année.

 

La campagne présidentielle dans le viseur

À 5 mois des élections présidentielles, les chefs d'entreprise se tournent sur les sujets que devraient aborder cette campagne. Ceux-ci estiment à 75% que les débats doivent s'orienter sur l'emploi et à 69% sur le pouvoir d'achat. Par ailleurs, d'autres thèmes sont chers aux dirigeants d'entreprise, comme la fiscalité (65%), la sécurité (65%) et l'environnement (64%).