Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er réseau business

Baromètre des affaires, février 2024

Les CCI de Normandie ont interrogé leur panel de 2 370 dirigeants normands pour dresser le bilan du 2e semestre 2023 et estimer les perspectives d’activité pour le début de l’année 2024. Cette enquête confirme la tendance au ralentissement de l’activité déjà observé le semestre dernier.
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 22 février 2024

Le manque de dynamisme de la demande impacte les entreprises

Dans un contexte inflationniste qui persiste, les chefs d’entreprise présentent des résultats en demi-teinte pour le 2e semestre 2023. Si 27 % des dirigeants déclarent un meilleur développement de leur activité (+ 2 points par rapport au semestre précédent), plus d’un dirigeant sur trois témoignent d’une dégradation de son activité.

 

L’industrie et la construction dressent un meilleur bilan contrairement aux services et le commerce où la situation demeure compliquée.

 

Dans l’ensemble des secteurs, le recul de la demande et des carnets de commande s’est amplifié au 2e semestre 2023. La pression sur les marges et la trésorerie reste une problématique pour les entreprises normandes.

 

 

baromètre des affaires

 

 

Si l’optimisme domine, l’incertitude regagne du terrain

Les dirigeants normands se montrent très prudents quant aux perspectives de leur activité pour 2024. Si 57 % d’entre eux se déclarent confiants, l’incertitude et le manque de visibilité en l’avenir redevient important pour 19 % des chefs d’entreprise (+ 9 points).

 

Les incertitudes face à l’évolution de la demande considérée comme équivalente au semestre dernier, impactent l’évolution des indicateurs de performance. Notons qu’un léger gain de rentabilité impacterait positivement les prévisions d’investissements dans l’ensemble des secteurs.

 

baromètre des affaires

 

 

Découvrez le baromètre complet