Actualités Portraits d'entrepreneurs

sans frontières [15/20]

Mauviel 1830 : L’haromonie du cuivre – Interview de Valérie Leguern-Gilbert.

Portrait_normand_2015_MAUVIEL 1830Il y a bientôt 60 ans, Mauviel travaillait pour son premier magasin aux États-Unis, ouvert par le grand-père de l’actuelle présidente Valérie Leguern-Gilbert. Aujourd’hui plus de 300 enseignes proposent les ustensiles de cuisine en cuivre et inox « made in Normandy ». Les plus grands noms de la gastronomie les plébiscitent pour leur parfaite conductibilité de la chaleur, qui offre la meilleure technique de cuisson et l’optimisation du goût des produits grand public est séduit par le retour à la tradition culinaire, aux saveurs et aux valeurs que défend Mauviel.

La qualité de la cuisine est une préoccupation qui est revenue dans l’air du temps, et ce n’est pas un hasard si l’exposition universelle 2015 de Milan portait sur le bien manger de demain. Mauviel y trouvait naturellement sa place, équipant entièrement la cuisine du café des chefs, ou en accrochant, à l’entrée du pavillon français, 370 de ses créations, comme superbe élément de décor.

Faire rimer les arts de la table avec la France, et son repas gastronomique inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, est une évidence. Savoir faire passer ce même message à travers le monde demande une haute dose d’adaptabilité. On n’aborde pas l’Afrique du Sud comme l’Europe ou l’Asie Pacifique. « Il faut connaître le bon positionnement en terme de culture culinaire, de prix, de marketing », précise Valérie Leguern-Gilbert. Le réseau de distributeurs, patiemment structuré, a été spécifiquement formé non pas seulement pour vendre mais surtout expliquer les produits haut de gamme, leur prix, leur mode d’utilisation. D’autres destinations sont à l’agenda, la Russie (« c’est compliqué, il faut vraiment faire l’effort de comprendre leur mode de fonctionnement ») et l’Amérique latine, Mauviel étant « Main Sponsor » du Bocuse d’Or organisé au Mexique. « C’est important de participer à des événements de ce genre », commente Valérie Leguern-Gilbert, conscientequ’il reste « beaucoup de choses à faire, à optimiser. La gastronomie est un monde d’émotions, de partage, de convivialité, mais c’est aussi un business ».

Au-delà de son savoir-faire et de sa réputation, Mauviel dispose d’autres atouts dans sa manche pour attirer l’attention de ses futurs clients. Être une entreprise familiale de 7e génération, active depuis près de 200 ans, est un marqueur fort. Comme l’est la Normandie. Régulièrement, des chefs ou des acheteurs étrangers viennent visiter le site de Villedieu-les-Poêles. « Nous leur faisons découvrir la région, et ils veulent souvent prolonger leur séjour », sourit Valérie Leguern-Gilbert.

www.mauviel.com

Retrouvez les premiers portraits extraits de l’ouvrage « 20 parcours normands : Portraits d’entrepreneurs sans frontières » :

  1. 1to 1 English ; Jonathan Ways / Bihorel
  2. AMN DPI ; Christian Pierens / Notre-Dame-de-Gravenchon
  3. Armistol-Sapo ; Muriel Bérenger / Saint-Cyr-la-Rosière
  4. Auditech Innovations ; Pascal Roussel / Boos
  5. BodyCap ; Fabrice Verjus / Caen
  6. C..TexDev ; Frédéric Guibet / Saint-Contest
  7. Ceri ; Arnaud Sabia / Louviers
  8. Chambrelan ; Frédéric Couppey / Le Havre
  9. Deremaux ; Stéphane Deremaux / Aumale
  10. Devatec ; Jean-François Frambot / Ambrumesnil
  11. Fromagerie Gillot ; Charlotte Fléchard / Saint-Hilaire-de-Briouze
  12. Lampe Berger ; Charles O’Quin / Bourgtheroulde Infreville
  13. Laudescher Industrie ; François Landry, Delphine Oréal / Carentan
  14. Manoir d’Apreval ; Agathe Letellier / Pennedepie

Les prochains rendez-vous dans votre région