Actualités Portraits d'entrepreneurs

sans frontières [14/20]

Manoir d’Apreval : La Terre est une pomme – Interview d’Agathe Letellier.

Portrait_normand_2015_MANOIR APREVALAuthentique. C’est le mot qui vient à l’esprit quand on arrive dans le superbe décor du Manoir d’Apreval, qu’on hume les senteurs profondes d’un Calvados, qu’on écoute Agathe Letellier parler avec passion et enthousiasme de ce domaine familial de la fin du XIXe siècle dont elle a repris l’exploitation voilà une petite vingtaine d’années.

Avec une production bio et des volumes maîtrisés, elle s’adresse à un public de connaisseurs, particuliers, cavistes, restaurateurs, qui aiment venir goûter et discuter dans la salle de restauration qu’elle a fait construire et où elle valorise aussi les produits normands . « Nous essayons de réaliser des cuvées qui nous ressemblent et qui s’assemblent avec la gastronomie », explique-t-elle. Cela passe par un fort travail d’assemblage et de longues heures de dégustation. « Le cidre en prise de mousse naturelle, et les équilibres des calvados, faciles à faire, je n’y crois pas », commente-t-elle.

C’est pour chercher un nouveau levier de croissance qu’elle a pensé à l’export, en commençant par la proximité, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Danemark, Italie. Une embauche pour lancer la machine, des formations auprès de la CCI et une assurance à la Coface, et le coup est parti. Avec une vraie réussite d’emblée, ce qui a entraîné une nouvelle façon de travailler : « L’export modifie le rythme de production, fait augmenter les volumes. Il faut savoir anticiper, prévoir le stockage, les cuves, l’étiquetage, être réactif ».

Le grand saut, elle l’a fait quand des importateurs japonais sont venus faire connaissance avec le Manoir d’Apreval et ont fait confiance. « Ce fut un moment exceptionnel, haut de gamme. Ce sont de très grands connaisseurs », se souvient Agathe Letellier, le Japon est aujourd’hui un gros client, pour lequel elle réalise des cuvées spécifiques adaptées à leurs attentes. Le grand export ne lui fait pas peur : elle est présente aux États-Unis, aborde le marché canadien via la Société des Alcools du Québec et on trouve même son cidre dans des crêperies thaïlandaises et en Lituanie. Ces ajustements sont effectués avec le plaisir de la découverte d’autres cultures et celui de passer dans « une autre dimension », même si Agathe Letellier revendique une certaine modestie : « On est tous petits, on ne dérange personne, on essaye de donner du plaisir aux papilles de ceux qui le souhaitent ». Authentique, à tous points de vue.

www.apreval.com

Retrouvez les premiers portraits extraits de l’ouvrage « 20 parcours normands : Portraits d’entrepreneurs sans frontières » :

  1. 1to 1 English ; Jonathan Ways / Bihorel
  2. AMN DPI ; Christian Pierens / Notre-Dame-de-Gravenchon
  3. Armistol-Sapo ; Muriel Bérenger / Saint-Cyr-la-Rosière
  4. Auditech Innovations ; Pascal Roussel / Boos
  5. BodyCap ; Fabrice Verjus / Caen
  6. C..TexDev ; Frédéric Guibet / Saint-Contest
  7. Ceri ; Arnaud Sabia / Louviers
  8. Chambrelan ; Frédéric Couppey / Le Havre
  9. Deremaux ; Stéphane Deremaux / Aumale
  10. Devatec ; Jean-François Frambot / Ambrumesnil
  11. Fromagerie Gillot ; Charlotte Fléchard / Saint-Hilaire-de-Briouze
  12. Lampe Berger ; Charles O’Quin / Bourgtheroulde Infreville
  13. Laudescher Industrie ; François Landry, Delphine Oréal / Carentan

Les prochains rendez-vous dans votre région