Actualités Portraits d'entrepreneurs

sans frontières [13/20]

Laudescher Industrie : La noblesse du bois – Interview de François Landry et de Delphine Oréal.

Laudescher IndustrieTout aurait pu partir en fumée, dans ce terrible incendie qui, une triste nuit de novembre 2013, a ravagé le site de Laudescher et fait disparaître la quasi-totalité de l’outil de production. L’entreprise est spécialisée dans les panneaux et systèmes d’habillages en bois massif, pour intérieur (gamme Linea) et extérieur (gamme Parea) des bâtiments.

« Nous n’avons pas hésité longtemps. Nous avons décidé de continuer, de nous remettre en marche », se souvient François Landry, co-directeur. Cette volonté s’est traduite par la reconstruction de l’usine, à proximité, avec un parc de machines extrêmement performant, certaines uniques au monde, en capacité de tripler la production et de répondre aux attentes des prescripteurs.

Un autre exemple est l’international. L’idée de partir à l’export avait germé peu de temps avant l’incendie. Fallait-il dès lors poursuivre la démarche ? Là aussi, la réponse positive n’a pas tardé. Face à un marché français parfaitement maîtrisé, et avec l’appui du cabinet Altios, Laudescher s’est décidé à franchir les frontières, en renforçant son équipe commerciale, avec à sa tête Delphine Oréal.

« Le marché export est très différent », explique-t-elle, citant le cas des Pays-Bas, où le bois est très utilisé. C’est donc une grande concurrence que doit affronter Laudescher, ce qui ne lui pose aucun problème : « Nous avons une vraie différenciation technologique, des produits de meilleure qualité et des prix compétitifs », constate-t-elle. Qu’il s’agisse de la Scandinavie, du Benelux, de l’Allemagne, de la Suisse ou de l’Angleterre, l’offre Laudescher a réussi à s’imposer, grâce aussi à une très forte présence sur le terrain, notamment auprès des architectes : « Il faut comprendre leur façon de travailler, leurs attentes, leurs préférences ». Déjà, de belles réalisations confirment que la stratégie est la bonne, à l’image du chantier des Docks de Bruxelles, 7 000 m2 en intérieur et en extérieur, avec le nom de Laudescher figurant en lettres immenses sur la bâche protégeant les travaux, une excellente manière de se faire connaître.

L’obtention du marquage CE a accéléré le mouvement, démontrant le savoir-faire de l’entreprise en matière de norme, elle qui possède les Iso 14 001 et 50 001, en attendant de parachever l’obtention du 9 001. Et, puisque dans l’export « tout est complexe, mais rien n’est impossible », Laudescher commence à regarder vers de nouvelles directions.

www.laudescher-industrie.com

Retrouvez les premiers portraits extraits de l’ouvrage « 20 parcours normands : Portraits d’entrepreneurs sans frontières » :

  1. 1to 1 English ; Jonathan Ways / Bihorel
  2. AMN DPI ; Christian Pierens / Notre-Dame-de-Gravenchon
  3. Armistol-Sapo ; Muriel Bérenger / Saint-Cyr-la-Rosière
  4. Auditech Innovations ; Pascal Roussel / Boos
  5. BodyCap ; Fabrice Verjus / Caen
  6. C..TexDev ; Frédéric Guibet / Saint-Contest
  7. Ceri ; Arnaud Sabia / Louviers
  8. Chambrelan ; Frédéric Couppey / Le Havre
  9. Deremaux ; Stéphane Deremaux / Aumale
  10. Devatec ; Jean-François Frambot / Ambrumesnil
  11. Fromagerie Gillot ; Charlotte Fléchard / Saint-Hilaire-de-Briouze
  12. Lampe Berger ; Charles O’Quin / Bourgtheroulde Infreville

 

Les prochains rendez-vous dans votre région