Actualités Portraits d'entrepreneurs

sans frontières [11/20]

Fromagerie Gillot : Le goût des autres – Interview de Charlotte Fléchard.

Fromagerie GillotFaire aimer à des consommateurs internationaux le véritable Camembert de Normandie AOP, fabriqué en respectant à la lettre la recette créée par Marie Harel en 1791 n’est pas gagné d’avance. Deux obstacles sont à franchir, celui d’un goût qui ne sied pas forcément à certains palais et celui de la réputation du lait cru et de sa bactériologie.

La fromagerie Gillot s’y est pourtant attachée, avec un certain succès. Confrontée à un marché français solide, mais mature, elle a misé sur plusieurs stratégies. D’abord, puisque le camembert est surtout consommé par les adultes à partir de 30 ans, proposer de nouveaux produits (camembert au four sans gluten ou bio, petites portions de 150 grammes…) et mener un marketing renouvelé. Ensuite, tester des débouchés à l’export.

Les premiers choix se sont portés vers l’Allemagne, via des intermédiaires puis le Benelux et la Norvège, la Finlande, le Danemark. Charlotte Fléchard, en charge de l’export, se souvient ainsi d’une mission vers la Scandinavie où elle avait, en soute, une glacière renfermant des échantillons de ses fromages, car il est important, essentiel même, de les faire goûter pour lever les a priori.

Pour se lancer dans l’aventure, elle s’est entourée de plusieurs conseils, ceux de la CCI et de la Région pour développer la stratégie et réaliser des études de marché, ceux du club export Amérique du Nord pour franchir l’Atlantique. Elle a aussi suivi une remise à niveau en anglais, afin de mieux maîtriser le vocabulaire technique.

Une première mission au Canada l’a convaincue qu’il était possible de faire apprécier le camembert aux Nord-Américains. Des démonstrations du savoir-faire, notamment le camembert au four, un film pour montrer tous les atouts du terroir, de nombreuses dégustations, tout a été mis en œuvre dans des salons professionnels pour que le nom de Gillot attise l’intérêt. Une plaquette a même été rédigée en anglais pour accompagner le marketing. « Les réactions ont été excellentes », commente Charlotte Fléchard, qui sait toutefois qu’il faut être prudent sur la question du lait cru, « qui inquiète un peu », point sur lequel la fromagerie Gillot cherche à innover.

En revanche, le nom de Normandie est un atout supplémentaire, très apprécié, et pourrait conduire Gillot à travailler en commun à l’export avec d’autres producteurs locaux, comme la cidrerie du Perche.

www.fromageriegillot.fr

Retrouvez les premiers portraits extraits de l’ouvrage « 20 parcours normands : Portraits d’entrepreneurs sans frontières » :

  1. 1to 1 English ; Jonathan Ways / Bihorel
  2. AMN DPI ; Christian Pierens / Notre-Dame-de-Gravenchon
  3. Armistol-Sapo ; Muriel Bérenger / Saint-Cyr-la-Rosière
  4. Auditech Innovations ; Pascal Roussel / Boos
  5. BodyCap ; Fabrice Verjus / Caen
  6. C..TexDev ; Frédéric Guibet / Saint-Contest
  7. Ceri ; Arnaud Sabia / Louviers
  8. Chambrelan ; Frédéric Couppey / Le Havre
  9. Deremaux ; Stéphane Deremaux / Aumale
  10. Devatec ; Jean-François Frambot / Ambrumesnil
  11. Fromagerie Gillot ; Charlotte Fléchard / Saint-Hilaire-de-Briouze

Les prochains rendez-vous dans votre région